Philippe RISLER

Agence Djouhra 
Tél. 01 47 23 51 29 • Fax : 01 47 23 51 28

agence@djouhra.fr

www.agence-djouhra.fr

On me critique?

....Et il y avait là un "acteur-né", évident, Philippe Risler, que nous verrons à coup sûr dans les théâtres, sur les écrans...
MICHEL COURNOT (compte rendu des journées du conservatoire et de la Rue Blanche)

..../..Philippe Risler impressionne par sa composition glaciale d’où pointe toute la perversité du redoutable Mortensgaard .../...

Florent Coudeyrat  (Rosmersholm" th de l'opprimé)


.../... Marc Berman, sublime dans le rôle de Brendel et Philippe Risler parfait dans celui de Mortensgaard donnent le caractère intime de leur personnage..../...Dashiell Donello (Rosmersholm" th de l'opprimé)

..../..Arnaud Denissel et Philippe Risler donnent vie (et avec quelle sensibilité) aux fils tuberculeux, suicidaires, alcooliques, aux artistes ratés ou en devenir des deux pièces .../...

Lorène de Bonnay ("Embrasser les ombres" et "Long voyage vers la nuit")


Dom Juan "tombe" le public" ../..Joli garçon à la ville, Philippe Risler devient par moments, sous le trait de Dom Juan, un monstre de laideur et dans ce jeu de comédie, on se souvient qu'avant de rejoindre la compagnie Java rebelle, il a joué au clown; au cabaret avec les Achille Tonic....P.B.

"Dom Juan ,la star"...Philippe Risler, dans le rôle de Dom Juan séduit, lui aussi. Il a de l'assurance dans son bel habit rouge et se pose sur la scène telle une star...

....Philippe Risler, l'interprète de Lulu est fascinant de réalisme dans la peau du bandit toujours fourré dans les coups ratés. Le spectacle emporte littéralement le spectateur dans un tourbillon, les scènes plus improbables les unes que les autres s'enchainent à un rythme fou.La performance d'acteurs est remarquable.

( ...) Cette comédie patriotico-burlesque de Frédéric Fort, interprétée joyeusement par Luisa De Martini et Philippe Risler, mise en scène par Kamel Basli, est un clin d'oeil au cinéma, au théâtre, aux atmosphères des années 40. C'est original, drôle, loufoque et pas sérieux du tout.MARIE-CELINE NIVIEREL


LE QUOTIDIEN DE PARIS .../...Philippe Risler impose pourtant trés sensiblement, trés profondément, son Bortzov.../...ARMELLE HELIAUD ("sur la grand route" de tchékov)


.../... Le jeune Gennaro (interprété par le brillant Philippe Risler) vit une douleureuse descente aux enfers et pourtant, le spectateur attend désespérement que la grâce divine touche la scène, que le monstre mythique atteigne la redemption. Un spectacle d'une rare intensité dramatique. ("Lucrèce Borgia")

.../... Parmi les autres découvertes, citons un Gennaro (Philippe Risler) étonnant de maitrise et de maturité face à deux "monstres sacrés".../....("Lucrèce Borgia")

.../...Philippe Risler dans le rôle de Gennaro trouvait le ton pour se rendre d'emblée attachant. C'était l'enfant de Lucrèce mais aussi l'enfant de ces deux heures de tragédie. ("Lucrèce Borgia")